Mon projet

Depuis que je suis enfant, je porte une admiration sans bornes aux marins qui parcourent le globe.  Aussi mon rêve le plus fou est d’aller me bagarrer avec eux sur le plus grand terrain du monde…
Mais pour être fin prêt le jour du départ de la Mini Transat La Boulangère 2021, je vais devoir sacrément me préparer ! Je me donne donc 2 saisons pour peaufiner mon entraînement, ma technique et la préparation du bateau. Suivez le guide, je vous explique tout !

Comment me qualifier pour la Transat ?

Pas simple, la qualification ! Elle passe par 3 étapes :

  • Parcourir 1000 milles sur un parcours défini, entre la Betagne et le sud de l’Irlande. Ce parcours s’effectue librement, en solitaire.
  • Cumuler au moins 1500 milles en course. C’est pour cela que je vais m’engager sur toutes les régates de la classe mini durant ces 2 années.
  • Obtenir son certificat restreint de radiotéléphonie et passer un stage de survie de 3 jours

Première saison : Progression
Septembre – Octobre

Après avoir réceptionné et révisé mon bateau pendant l’hiver, j’ai commencé à m’entraîner dès le mois de janvier ! Malheureusement, la saison a rapidement été chamboulée par la crise du Coronavirus et le confinement. Les différentes courses initialement prévues au printemps ont donc été repoussées.

Ce contexte particulier m’a incité à modifier mon programme, et la première échéance de la saison sera donc ma qualification de 1 000 nm hors course à la mi-juillet. Ce sera l’occasion de découvrir la navigation au large et de me forger une belle expérience, qui sera très précieuse pour les 3 courses auxquelles je participerai (enfin !) à l’Automne. 

La première course arrivant très tard, en septembre, le planning laisse beaucoup de temps pour appréhender son bateau et la navigation en solitaire. Le niveau devrait donc être déjà élevé dès les premières courses !

On ne chemine jamais qu’entraîné par la force de son naturel.

Nicolas Machiavel

Seconde saison : Performance

Avril – Septembre

Après une première saison d’apprentissage, de formation et d’entraînement, ce second chapitre va me permettre de savoir exactement quel est mon niveau par rapport aux autres. L’objectif est de tout mettre en œuvre pour récolter les fruits de ma progression, en 2021 ! Après avoir accumulé de nombreux miles et validé ma qualification lors de ma première saison, je pourrai aborder cette saison avec sérénité et me concentrer uniquement sur les courses.

Je ne ferai que des courses en solitaire afin de me préparer au mieux pour la Transat qui se tiendra à la fin de la saison (déjà !). Les formations que je suivrai se tourneront vers des aspects plus techniques (sommeil, tactique, routage…) en vue de la traversée de l’Atlantique.

Enfin, le bateau retournera en chantier avant la Transat pour un dernier check complet. Ce sera l’occasion de contrôler, et valider, tout ce qui se trouve à bord du bateau. C’est une étape extrêmement importante de la préparation pour deux raisons :

  • Ce sera l’occasion de vérifier chaque recoin du bateau afin de m’assurer que tout est parfaitement optimisé
  • Cela permet de connaître son bateau sur le bout des doigts, ce qui m’aidera énormément si j’ai réparations à effectuer durant la traversée.